02 54 27 21 13 jardiscount1@gmail.com
Sélectionner une page
Comment optimiser son jardin après son déménagement ?

Comment optimiser son jardin après son déménagement ?

Au moment où les températures augmentent et signifient l’arrivée imminente de la période estivale, les français les plus chanceux peuvent profiter d’un carré de verdure mais c’est moins agréable au moment où la nuit tombe : comment profiter d’un beau jardin illuminé sans faire exploser sa facture d’électricité ? Vous devez connaître quelques petites astuces pour optimiser l’éclairage dans votre jardin et profiter sereinement d’un nouvel espace.

L’ouverture du compteur EDF : la première étape pour acheminer l’électricité jusqu’aux espaces extérieurs

Les installations électriques des espaces extérieures sont reliées au tableau d’alimentation électrique de la maison (à l’intérieur) et il est nécessaire d’effectuer l’ouverture du compteur électrique et souscrire à l’offre énergétique d’un fournisseur d’électricité pour acheminer l’électricité jusqu’au domicile et ses espaces extérieurs.

L’ouverture du compteur EDF est une démarche simple.

  • Estimer votre consommation d’énergie auprès du fournisseur d’énergie de votre choix
  • Choisissez une offre adaptée à vos besoins et vos habitudes de consommation
  • Votre fournisseur contacte lui-même Enedis (ex-ERDF) qui va réaliser l’ouverture du compteur électrique

Cette démarche doit être effectuée par l’occupant du logement (propriétaire ou locataire) puisque le compteur électrique est personnel et nominatif. Il est également recommandé d’entamer les démarches assez “tôt” pour éviter les éventuelles déconvenues.

Frais et délais de la mise en service de l’électricité (Enedis au 1er novembre 2019) :

Type de mise en service Délais Prix en € TTC
Mise en service initiale standard 10 jours ouvrés 50,1
Mise en service initiale express 5 jours ouvrés 88,04
Mise en service standard 5 jours ouvrés 18,46
Mise en service express – énergie coupée 2 jours ouvrés 56,4
Mise en service d’urgence – énergie coupée Compteur mécanique le jour même 149,68
Mise en service d’urgence – énergie coupée Compteur Linky le jour même 70,96

Comment choisir son fournisseur d’électricité

Le marché de l’énergie s’est ouvert à la concurrence en 2007 et aujourd’hui, il existe une trentaine de fournisseurs d’électricité différents dont la (longue) liste est disponible ici.

Il est nécessaire de différencier le fournisseur historique (EDF) et les fournisseurs alternatifs qui se sont développés depuis cette ouverture du marché. Ces derniers ne sont pas soumis au TVR (tarif fixé par l’État) auquel est soumis EDF. Ces nombreux fournisseurs d’énergie proposent plusieurs offres différentes qui s’adaptent aux évolutions du marché et des attentes/demandes des consommateurs.

  • Les offres au TVR et/ou “de marché”
  • Les offres avec un taux fixe et/ou un taux variable
  • Les offres “vertes”
  • Les offres en ligne

Ils proposent également des options différentes comme l’option heure creuse/heure pleine où le prix est réduit pour les heures creuses. Vous trouverez forcément une offre correspondant à vos besoins, vos attentes et votre budget. Néanmoins, il y a plusieurs critères pour choisir correctement son fournisseur d’énergie même si les critères de sélection peuvent varier d’un consommateur à l’autre.

  • La variété des offres proposées
  • Le prix du kWh
  • La réactivité du service-client
  • La gestion des conflits
  • Un démarchage téléphonique modéré

Quelles installations électriques peuvent-elles être réalisées dans un jardin ?

Un système électrique dans un jardin est soumis à plusieurs normes importantes puisqu’il s’agit d’un espace extérieur soumis aux intempéries, notamment la pluie. Il est nécessaire de solliciter les conseils et l’expérience professionnel d’un électricien pour l’installation d’un système électrique dans les espaces extérieurs.

Il y a plusieurs installations et/ou équipements électriques qui peuvent être installés dans un jardin.

  • Installez une alimentation électrique extérieure sécurisée : les câbles doivent être enterrés correctement (60 centimètres de profondeur) et protégés avec du sable et des gaines
  • Installez des prises électriques à l’extérieur : les prises doivent être étanches et placées “en hauteur”
  • Privilégiez les ampoules LED (pour l’éclairage extérieur) puisqu’elles consomment moins
  • Vous pouvez installer un système d’arrosage automatique et connecté mais veillez à conserver une “distance de sécurité” avec les installations électriques

Il est vivement recommandé de solliciter l’expertise et les conseils d’un expert de l’électricité pour réaliser ses installations électriques dans ses espaces extérieurs puisque les installations doivent respecter certaines normes de sécurité.

Dans le cas où vous souhaitez continuer à aménager vos extérieurs avec plusieurs installations annexes (abri de jardin, barbecue fixe, etc.), vous pouvez consulter ce lien.

Bien éclairer son jardin

Bien éclairer son jardin

Le jardin est un espace de détente et de calme, dans lequel on peut s’adonner à différentes activités à tout moment de la journée. C’est un lieu dont on peut profiter aussi bien le jour que la nuit entre la lecture, le barbecue, le potager les apéros… Il est donc indispensable de travailler l’éclairage extérieur pour donner un nouveau visage à votre extérieur une fois la nuit venue. La règle a bien gardé à l’esprit est qu’il ne faut pas chercher à éclairer tout le jardin mais plutôt jouer sur les contrastes d’ombres et de lumières.

Nous vous conseillons tout d’abord de baliser les lieux de passage. En effet, tout jardin a généralement une allée qui le traverse et celui-ci a besoin d’être éclairé. Vous pouvez ainsi, plutôt que de l’éclairer, la souligner en positionnant de chaque côté et à distance régulière des bornes ou des spots qui diffuseront une lumière douce sans éblouir. Afin de ne pas faire un trou dans votre facture d’électricité, vous pouvez opter pour des lumières qui se rechargent grâce à la lumière du soleil.

Vous pouvez également éclairer vos arbres, cela permettra d’apporter du relief à votre jardin. Pour mettre en valeur des arbres, optez pour des barres à LED ou des spots à planter. Nous vous conseillons de choisir un blanc chaud qui vous permettra de créer une ambiance apaisante. Évitez les guirlandes dans les arbres pour éclairer les feuilles car celles-ci ne mettent pas en valeur les arbres et sont plutôt un bon gadget pour créer une ambiance de fête.

Si vous avez un bassin ou une piscine, vous pouvez également valoriser le point d’eau la nuit tombée. Il est cependant recommandé de faire venir l’éclairage de l’intérieur, pour des raisons de sécurité tout d’abord, mais aussi pour apporter une note feutrée et romantique à votre jardin.

Il ne faut pas non plus négliger l’éclairage de votre table de jardin, qui est un des lieux où l’on passe le plus de temps durant l’été. Afin de créer une lumière douce et agréable, oubliez les lampadaires ou les allogènes. Adoptez plutôt des boules lumineuses qui auront l’avantage indéniable de ne pas attirer les moustiques. Pour la terrasse ou les abords de la piscine, vous pourrez installer ces boules lumineuses sur le sol afin d’apporter un éclairage soft et chaleureux.

Afin que l’éclairage de votre jardin ne soit pas un gouffre financier, nous vous conseillons également de bien faire attention à votre contrat d’électricité. En effet, depuis l’ouverture du marché de l’énergie à la concurrence, vous avez la possibilité de changer de fournisseur d’énergie quand vous le désirez et sans frais. Il ne faut donc pas hésiter à comparer les offres des différents fournisseurs. Ainsi, sur ce site, vous pourrez retrouver toutes les informations concernant les démarches d’électricité en France. En suivant ce lien, vous aurez la possibilité de trouver des renseignements sur les fournisseurs d’énergie. Vous aurez toutes les cartes en mains pour trouver l’offre d’énergie qui correspondra le plus à vos attentes.

Des carrés potagers en osier

À l’intérieur de l’ouvrage, on place une nappe de protection (Delat-MS, nappe utilisée pour les parois de maçonnerie enterrées en sol perméable). La partie de la nappe comportant des picots est posée contre le bois, ce qui permet une circulation d’air entre le bois et la nappe et donc d’éviter les problèmes de condensation ; tout est donc étudié pour favoriser la durabilité de l’ouvrage.

Le tressage en Malacca

Le carré de culture potagère, comme celui présenté ici, est appelé un plessis. C’est une technique qui nous vient du moyen-âge. Les plessis peuvent être fabriqués en utilisant différents types de matériaux comme par exemple l’osier.

Le tressage en osier

[…]